Créer un site gratuitement Close

B) Son fonctionnement

      Le fonctionnement de l’œil a beaucoup de similitudes avec un objectif d’appareil photographique. Il  peut laisser penser que le mécanisme est très complexe. Alors que le fonctionnement est en principe assez simple. Comme dans un appareil photographique l’image entre dans l’œil et elle est enregistrée dans les deux cas : sur la pellicule et dans l’œil par un système de réception qui transmet l’image au cerveau. Les paupières sont les structures protectrices de l’œil. Elles s’ouvrent et se ferment automatiquement. Le clignement de l’œil se produit plusieurs fois par minutes. Les paupières forment donc l’obturateur. La cornée, la pupille et le cristallin définissent l’ouverture du diaphragme donc de l’iris, réglant la quantité de lumière de l’extérieur vers l’intérieur de l’œil. Celle–ci  est projetée sur la rétine qui représente la couche sensible du film (pellicule).

Comparaison de l’œil à l’appareil photographique

Comparaison de l’œil à l’appareil photographique


      Grâce à de minces fibres conjonctives, le cristallin peut modifier sa courbure. Lors de la perception d’un objet éloigné, le muscle ciliaire est relâché, et le cristallin est aplati. Par contre, plus l’objet perçu se rapproche de l’œil, plus sa courbure s’accentue et le cristallin est bombé. Le muscle ciliaire se décontracte et la tension diminue au niveau du cristallin. Celui-ci s’accentue, et l’objet rapproché est projeté avec netteté sur la rétine. Ce phénomène s’appelle l’accommodation.

L’accommodation

L’accommodation

 

Donc l’œil, prend continuellement des images lorsqu’on est éveillé. Diverses cellules rétiniennes vont transformer l’image (la lumière) en impulsions électriques que le cerveau pourra comprendre.

 

Grossissement de la couche de la rétine collée à la choroïde, cette image montre les bâtonnets (en bleu) et les cônes (plus court). Ces cellules sont surtout concentrées dans la fovéa.

 

Schéma de la transmission du nerf optique au cerveau


      Lorsque le cerveau reçoit l’influx nerveux, il doit l’interpréter. En effet, les cristallins produisent deux images inversées qui n’est pas exactement la même pour les deux yeux. Le cerveau traite l’information et replace l’image dans le bon sens afin que vous perceviez l’objet à l’endroit. La fusion des deux images des yeux permet la vision en trois dimensions.

 

Inversion de l’image perçue par l’œil

 

 

      L’œil peut capter des ondes électromagnétiques d’une longueur variant entre 4000 et 8000 Angström (1 Angström = 0,1 nanomètre). Les radiations électromagnétiques d’une longueur d’onde inférieure à 400 nm (ultraviolets et rayons x) ou supérieure à 800 nm (infrarouge) ne sont pas perceptibles par l’œil.

 

 

Ondes électromagnétiques perçues par l’œil

 

Suite

 


 

 

 


© Copyright 2011 - Baptiste

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site